Accéder au contenu principal

Articles

Sélection

Les Maires de Rueil sous l’Empire et la Restauration

Avec le Consulat, Rueil récupère son autonomie municipale… sous l’autorité du Préfet. Car les maires du Consulat puis de l’Empire, seront des fonctionnaires qui prêtent serment. Le suffrage universel est rétabli mais n’a rien de démocratique puisque les citoyens doivent voter pour des « listes de notabilités » parmi lesquels le pouvoir choisira le maire et les conseillers municipaux.
Mandat Denis François Debourges (1800-1813) C’est dans ce contexte qu’est nommé élu le 3 décembre 1800 Denis François Debourges, greffier de son état et déjà agent municipal sous le Directoire ; il sera plusieurs fois reconduit. A cette époque, l’administration municipale est des plus dépouillée : un tambour et un afficheur pour informer la population, un garçon de bureau, un juge, un greffier, un secrétaire de mairie et un garde champêtre. Le village est pauvre malgré la présence de grands personnages de l’Empire (Joséphine bien sûr au domaine de la Malmaison, mais aussi, le Maréchal Massena qui a rache…

Derniers articles

Les Maires de Rueil pendant la période révolutionnaire

Chronologie des maires de Rueil-Malmaison depuis 1789

Résultats des élections européennes 2019 à Rueil-Malmaison

Législatives 2017: les résultats de la 7e circonscription et de Rueil

Elections législatives 2017 à Rueil-Malmaison

Elections législatives 2017 : les outsiders de la 7e circonscription des Hauts-de-Seine

Elections législatives 2017 : les challengers de la 7e circonscription des Hauts-de-Seine

Elections législatives 2017 : les favoris de la 7e circonscription des Hauts-de-Seine